Travailleurs étrangers

Les lois et règlements du Canada et du Québec en matière d’immigration ainsi que les informations se trouvant sur les sites Web d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada  et du ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion du Québec  ont préséance sur les informations suivantes.

Pour pouvoir travailler au Canada, un étranger doit détenir un permis de travail, à moins d’en être dispensé par les règles. Depuis le 12 juin 2017, il existe deux nouvelles dispenses de permis de travail utiles pour les échanges universitaires : une dispense pour les séjours de recherche universitaire de 120 jours ou moins et une dispense pour les séjours de travail hautement qualifié (nécessitant normalement un diplôme universitaire) d’une durée de 30 jours ou de 15 jours ou moins. Attention, même si un permis de travail n’est pas requis dans ces cas, il y a tout de même des démarches d’immigration à effectuer.

Le Vice-rectorat aux ressources humaines de l’Université Laval est responsable des professeurs embauchés de l’étranger. Il les accompagne dans l’obtention de leur permis de travail, ce qui inclut, normalement, l’obtention d’une Étude d’impact sur le marché du travail (EIMT) et d’un Certificat d’acceptation du Québec (CAQ).

Les professeurs doivent aussi prévoir demander le Certificat de sélection dans le but de pouvoir renouveler leur permis de travail et d’obtenir la résidence permanente.

Le Vice-rectorat aux ressources humaines est également responsable de l’embauche d’autres employés, tels que les chargés de cours et les professionnels de recherche. S’ils sont étrangers, ces autres employés ne pourront toutefois être embauchés que s’ils détiennent un permis de travail ouvert ou encore un permis de travail et un Certificat de sélection du Québec (CSQ) valides, qui permettraient de les dispenser de l’EIMT et du CAQ. Le cas échéant, le Vice-rectorat aux ressources humaines les accompagne  dans l’obtention de leur permis de travail.

L’embauche des professeurs invités, des chercheurs invités, des stagiaires postdoctoraux et des stagiaires de formation ou de recherche est décentralisée en faculté.

Recommandations générales

  • Le travailleur étranger est le seul responsable de ses démarches d’immigration et de maintenir un passeport et une permission de travail valides pour la durée de son séjour.
  • Le travailleur étranger attend de recevoir tous les documents d’immigration applicables à sa situation (ex. approbation du permis de travail, visa, avis écrit de l’Unité de mobilité internationale des travailleurs, etc.) avant d’acheter un billet d’avion et de venir au Canada.
  • Il est recommandé de faire ces démarches en ligne.
  • S’il a un permis de travail, le travailleur étranger en respecte les conditions notamment quant à l’employeur, la profession et la date d’expiration.
  • L’Université Laval doit respecter les conditions de travail auxquelles elle s’engage : si elles changent, y compris en prolongation, la personne qui invite doit en aviser le répondant facultaire et le conseiller en immigration du Vice-rectorat aux ressources humaines pour évaluation: une nouvelle offre d’emploi et un nouveau permis de travail pourraient être requis.

Le conjoint et les enfants à charge d’un travailleur étranger peuvent présenter une demande pour l’accompagner au Canada. Pour plus d’information sur leurs options de visa, de permis de travail et de permis d’études, consulter le site Web d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada ou recourir aux services d’un professionnel autorisé à conseiller en immigration tel qu’un avocat, notaire ou consultant règlementé en immigration canadienne. Veuillez noter que l’Université Laval n'offre pas ce service.

  • Formulaire de recherche